5ème rencontre des IDE Plaies

Le 19 mai a eu lieu la 5ème rencontre des IDE Plaies et Cicatrisation, organisée par le CHU de Montpellier à l’aquarium Mare Nostrum. Elle a réuni environ 80 IDE, venus des 4 coins de l’hexagone. Lors des précédentes éditions avait été exprimé le souhait de donner plus de place aux échanges sur nos pratiques. De ce fait, les organisatrices ont imaginé la journée comme un partage autour d’une démarche réflexive sur les principales missions qui sont confiées aux IDE P&C. L’idée générale était de mettre en exergue les compétences attendues des IDE « spécialisées » en Plaies et Cicatrisations.

Après les discours d’ouverture de Madame Françoise Estric, DGCS au CHU de Montpellier et celui du Dr Luc Téot, Président de la SFFPC, Madame Ljiljana Jovic (IDE PhD, directeur des soins – conseillère technique régionale à l'ARS IDF et présidente de l'ARSI1) a présenté les différents événements qui ont marqués ces dernières années dans le paysage infirmier. Elle a tout d’abord resitué l’organisation du système de santé français avec les notions d’ambulatoire, de regroupement de territoires et de parcours de soins. Ensuite, sur le plan infirmier, elle a bien mis en exergue que l’universitarisation de la formation, les notions d’Infirmier Clinicien Spécialisé (ICS) et d’Infirmier de Pratique Avancée (IPA) qui marquent une réelle évolution de notre exercice professionnel.

L’atelier sur la consultation infirmière dite de « première ligne »: consultation menée par une IDE « spécialisée » ou « experte » à la demande d’un médecin, qui consiste à formaliser les besoins du malades (après interrogatoire ou examen), mettre en place des soins +/- éducation +/- orientation, et réaliser des prescriptions dans son champ de compétence. Cet atelier était co animé par Anne Philipe, Hôpital Saint Antoine (APHP Parsi) et Sylvie Alcaide de l’association Dom Cica 31, sur la base de 2 vidéos retraçant des moments de consultations menées par les animatrices.

L’atelier sur la consultation infirmière dite de « deuxième ligne » : consultation centrée sur le professionnel de santé qui a requis l’intervention d’une IDE P&C à propos d’une situation clinique. L’IDE P&C répond à l’appel d’une collègue en difficulté pour la guider Ce sont les deux IDE montpelliéraines, Cécile Humbert et Sylvie Palmier, de l’unité Plaies Mobiles qui ont animé cet atelier. Là encore, c’est la visualisation d’une situation réelle de travail qui a servi de base aux échanges.

Un zoom sur la coordination des parcours de patients porteurs de plaies a été mené par Marjorie Cabrol, coordinatrice du réseau CICAT LR, associée pour l’occasion à Martine Barateau, IDE de l’équipe mobile P&C du CHU de Bordeaux. La méthodologie de l’étude de cas a été proposée au groupe pour réfléchir sur cette notion de coordination. L’atelier « le coin des formateurs » a été conduit par Saïqa Ghulam, IDE P&C à Corbeil-Essonnes, titulaire d’1 M2 SCI2. Il a été demandé aux participants de cet atelier de faire des exercices de mise en situation de formateur et d’identifier les compétences exigées pour ce type de mission.


Articles Similaires

Copyright © 2020 Réseauchir Cicat - Tous droits réservés